Le millier, le millier, le millier !

Parce que la flamme le vaut bien. Et que je ne pensais pas avoir tant de trucs à dire sur le sujet.

What else ?

Continue reading Le millier, le millier, le millier ! →

Ghosthound Gang.

Sjidloblugrepragru

Wuuuuuuuuhuuuuuuhuuuuuuhuuuuuhuuuuu

Sjfriojfrkpogrkd

Krrrrrrrrkkrrrrkrrrrrrr

Gjopezapsnnbvwdkpozerhmljl

iiiiiiiiiiiiiiiii

Musique !

Continue reading Ghosthound Gang. →

Robotto Hunter-o.

Hier après-midi, l’épisode final de Casshern Sins se finissait sur mon mignon Personnal Computer. En tant que fan global (et non pas de la première heure) de la franchise, voici un aperçu de ce qui a transité sous mes yeux ses quelques dernières années.

Continue reading Robotto Hunter-o. →

De Gundamis Mysteriis.

Le monde est rempli de zones d’ombres, de lieu ou la réalité s’efface légèrement, laissant la place à Autre Chose, un ailleurs déformé et altéré par un quelconque miroir. A travers les âges, depuis les premiers hommes jusqu’à nos jours, nombres de pays, de peuplades, de groupes, de sectes, d’organisations ont cachés en leurs seins des bribes de savoirs, savoir qui conduit à la Vérité. Cependant, le profane ne peut ainsi décrypter le savoir étalé devant ses yeux, son esprit encore trop jeune pour accepter l’explication du Mystère.

Continue reading De Gundamis Mysteriis. →

Paint it, Pink !

Malgré toutes les réalisation foireuses proposées en France par Elie Chouraqui et ces potes, malgré la vague lancée en 1978 par Luc Plamondon et Michel Berger (Starmania quoi…), le sous genre cinématographique et/ou théâtrale de la comédie musicale cache parfois quelques pépites. Voici la présentation de trois « films » qui me semblent représentatifs de l’éclectisme que l’on peut trouver dans ce genre d’œuvres, pas si innocentes que ça.

Continue reading Paint it, Pink ! →